MAJA
L’Etant mis à nu ... L’Etant mis à nu ... est l’intitulé d’une série d’images numériques de dimensions variables qui se  décline sous deux registres. Des photographies de sculptures éphémères composées d’un jean et  d’un slip, gardant en mémoire l’empreinte de la moitié inférieure d’un corps, et des mises en  scène de ce même slip, seul dans un décor ou jouant d’une présence humaine étrangère au sein  d’espaces publics. Si les divers jeux de cadrages et de points de vue relèvent d’un lent processus de recherches sur  l’intime, telle une quête incessante à rendre visible et suspendre dans le temps une part  inconsciente du sujet, chaque prise de vue s’articule autour d’un même objectif. Rendre compte d’une tension qui se jouerait entre le dévoilé et le caché, l’apparition et la disparition, d’un  dialogue sourd entre une présence-absente et une abscence-présente qu’éveilleraient des  “hypothèses de corps” ou “Etats de corps”. Interroger et révéler le corps par son abscence, par  les stigmates d’un “habit-peau” privé précisément du corps qui le porte. En souhaitant échapper à un certain ordre de la représentation pour concevoir des compositions  au statut énigmatique, troublant ou dérangeant, l’enjeu principal de ces dispositifs reste de  susciter une scénographie du regard et de la présence. Redonner corps à la vision. Non pas de  donner un corps à voir, mais donner au regard, par des jeux de basculement, de retournement,  de déplacement, ou par des mises en scène mêlant fiction et réalité conduisant à l’imagination  narrative au delà de l’anecdotique ... quelque chose de la densité, de la gravité de la matière  corporelle invisible et pourtant là, habitée et silencieuse. Tirage jet d’encre contrecollé sur dibon. Formats allant du 20 x 30 au 85 x 100 cm